Se lancer comme décorateur d’intérieur / décoratrice d’intérieur

Se lancer comme décorateur d’intérieur ou décoratrice d’intérieur, tout un programme ! Ca y est, la voie est choisie et vous vous êtes fixé(e) sur la décoration d’intérieur ? Au sein de l’École Nationale Du Bâtiment, nous ne pouvons que considérer qu’il s’agit là d’un excellent choix ! Seulement voilà, comme dans toute discipline ou presque, la phase de lancement se doit d’être bien négociée pour être sur de bons rails. Nous allons voir ensemble quelques conseils qui pourront vous servir à l’issue de votre formation de décorateur d’intérieur par correspondance.

Accepter plusieurs projets en déco

se lancer comme decorateur interieur

Vous connaissez sans doute ce célèbre dicton selon lequel : « il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ». Cette formule s’applique à beaucoup de lancements et la décoration ne fait pas exception à la règle. Ainsi, quelqu’un qui souhaite se lancer comme décorateur d’intérieur ou comme décoratrice d’intérieur devra, dans la mesure du possible, avoir plusieurs clients conséquents (pas forcément non plus une multitude de petits clients qui vont représenter une lourde gestion qu’il ne sera pas possible d’assumer seul ou difficilement) et non pas un très gros client ou deux.

Quand le chiffre d’affaires de votre TPE ou micro-entreprise tourne autour d’un seul client ou deux dans la décoration, c’est un risque conséquent pour le jour où le contrat ne peut être renouvelé ou diminue fortement.

Vous vous demandez peut-être comment avoir des clients fréquents dans un domaine comme la décoration intérieure ? Pour cela, il ne faut pas hésiter à proposer vos services à des cabinets d’architecture d’intérieur et / ou des enseignes de décoration qui sont à la recherche de sous-traitants. Si vous y parvenez, cela vous laissera une plus grande marge de manœuvre dans l’acceptation des autres projets pour lesquels vous serez sollicité(e).

Avoir un vaste éventail de prestation tout en restant spécialiste

Faire valoir une grande expertise dans la décoration d’intérieur vous permettra de vous lancer comme décoratrice d’intérieur ou décorateur d’intérieur sera indispensable pour capter suffisamment de clientèle.

Cela étant dit, il sera toujours intéressant de pouvoir compléter votre éventail de prestations comme décorateur ou décoratrice d’intérieur par exemple en vous muant en coach déco si l’on vous sollicite pour cela. Il ne faut pas nécessairement communiquer là-dessus pour véhiculer cette image et développer cette clientèle potentiellement chronophage et moins rémunératrice que quelqu’un qui vous choisira comme décorateur ou décoratrice attitré(e) pour son intérieur, mais devenir coach déco quand on vous sollicite et que l’on vient à vous pourra vous permettre de compléter votre chiffre d’affaires et vous permettre de vivre de cette activité qui vous passionne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*