Devenir décorateur étalagiste : en quoi consiste ce métier ?

La décoratrice / le décorateur étalagiste ou étalagiste est un spécialiste de la décoration et de la préparation des vitrines des magasins. Véritable metteur en scène des produits dans les vitrines des magasins, ou sur les stands des expositions et des foires, ce dernier doit capter l’attention des passants ou visiteurs et inciter à l’achat. Sa mission consiste tout simplement à promouvoir des magasins, des marques, des produits ou des services. Alors, comment décrire ce métier ? Quels sont ses avantages ? Découvrez les réponses à ces différentes questions dans cet article.

Décorateur étalagiste : description du métier

Exerçant un métier de marketing, de communication commerciale et de publicité, le décorateur étalagiste présente des produits, des services ou des collections sur les lieux de vente. En fonction de la ligne de conduite fixée par le service marketing ou par le responsable lorsqu’il s’agit d’une boutique particulière, il sélectionne ses produits pour créer une ambiance et invente un décor pour les valoriser. Ce professionnel joue sur les couleurs, sur les éclairages, sur l’allure des mannequins, la coiffure de ces derniers et choisit tel vêtement ou tel accessoire s’il s’agit d’une vitrine, etc. La décoratrice étalagiste ou le décorateur étalagiste crée tout type d’atmosphères : ambiance zen et nature, décor lumineux et futuriste, cadre luxueux à souhait ou à l’inverse champêtre, etc.

décoratrice étalagiste

L’étalagiste doit respecter certaines règles de base de présentation et maîtriser les spécificités de chaque produit pour mettre en valeur un produit en vitrine ou dans un rayon. La ou le décorateur étalagiste réalise également le décor. À cet effet, il fabrique les planches, les peint, les recouvre de soie ou de papier kraft, des tréteaux… et il réalise aussi la mise en scène. Professionnel maîtrisant les rouages de la présentation du produit, la ou le décorateur étalagiste dompte la composition, les styles et les harmonies colorées. Il joue avec les formes, les couleurs, la lumière, les sons et connaît l’emplacement idéal, celui qui fait vendre.

Généralement, les étalagistes réalisent des projets de décoration et d’étalage pour les centres commerciaux, les salons, les grands magasins et les commerces de luxe. Toutefois, la clientèle reste diversifiée et beaucoup de marchés s’ouvrent au décorateur étalagiste. On peut également demander à ce professionnel d’améliorer l’image de marque de lieux comme les banques et les musées.

Quels sont les avantages du métier d’étalagiste ?

Voici les avantages qu’offre le métier d’étalagiste-décorateur :

  • La profession reste un métier mixte, entre création et marketing : cette activité permet en effet d’exprimer sa créativité, ses capacités manuelles et sa sensibilité artistique à travers la réalisation des vitrines, qui demeurent de véritables mises en scène afin de séduire les clients et d’inciter à l’achat. Le travail d’étalagiste s’avère donc très stimulant et varié, et il possède un impact très concret sur le succès commercial des magasins ;
  • Le métier d’étalagiste constitue une profession en développement : pour affronter la concurrence, les entreprises commerciales et les enseignes accordent de plus en plus d’importance à leur identité visuelle. Ainsi, ces dernières n’hésitent pas à contacter une  décoratrice étalagiste ou un décorateur étalagiste pour mettre en valeur leurs produits ou services. En outre, la clientèle est en train de changer, puisque aujourd’hui, de nombreux services sollicitent le savoir-faire des étalagistes pour améliorer leur image de marque. Le savoir-faire des étalagistes représente donc un ensemble de compétences de plus en plus recherchées ;
  • La profession d’étalagiste offre des perspectives de carrière et de développement intéressantes : le métier ouvre les portes à une carrière dans la vente au détail, mais également dans le domaine de la communication visuelle, avec des perspectives d’évolutions de carrière intéressantes pour les étalagistes les plus talentueux et habiles dans la manière de stimuler l’intérêt des clients. Un étalagiste peut également envisager de se diriger vers la profession de décorateur d’intérieur ou décoratrice d’intérieur après une formation complémentaire et inversement. Par exemple vous pourriez envisager de devenir décoratrice d’intérieur avec des études après la 3eme puis vous spécialiser pour savoir faire aussi la partie « étalagiste« .

Décorateur étalagiste : les débouchés du métier et les évolutions de carrière

Les employeurs restent pour la plupart des entreprises commerciales, mais des débouchés existent aussi naturellement dans des agences marketing, la communication ou encore des institutions publiques telles que les musées. L’étalagiste peut débuter comme salarié d’une enseigne, d’une chaîne de magasins ou de nombreux commerces, puis, si c’est dans sa nature, il peut évoluer en indépendant. Il développe donc sa propre activité indépendante, avec pour objectif d’élargir sa clientèle au fur et à mesure des années d’expérience acquises et des projets menés à bien.

vitrine commerciale

On estime aujourd’hui à 10 pour cent la part des étalagistes qui exercent avec un statut juridique d’indépendant. Sachez que les étalagistes décorateurs expérimentés tendent à se spécialiser dans un type de produit donné : réalisation de vitrines dans le secteur de la mode, décoration et mise en scène de showroom dans l’ameublement, etc. La progression professionnelle peut également amener ces professionnels à s’occuper de l’installation du point de vente dans son ensemble.

D’un autre côté, la maîtrise des techniques de décoration de vitrine donne aussi la possibilité au décorateur étalagiste de développer sa carrière en se spécialisant dans des domaines comme :

  • L’installation des stands pour les expositions et les salons ;
  • L’ameublement des espaces commerciaux ;
  • La présentation de produits et la mise en scène des défilés ;
  • La réalisation de mises en scène pour les photos des produits destinées aux catalogues commerciaux et d’installations artistiques.

Comme énoncé un peu plus haut, après une formation complémentaire, le décorateur étalagiste peut aussi se réorienter vers les métiers de décoratrice / décorateur d’intérieur voire d’architecte d’intérieur. À l’inverse, une décoratrice d’intérieur ou un décorateur d’intérieur pourra parfaire cet aspect de son profil via une formation d’étalagiste.

Étalagiste-décorateur : quelles sont les compétences attendues ?

Opérant à la frontière entre les sphères de la vente et du design, l’étalagiste doit non seulement posséder une fibre artistique, mais aussi un sens affûté du commerce. Sur le terrain, il reste autonome, polyvalent et débrouillard. Sa créativité et sa réactivité lui permettent de toujours trouver des éléments d’amélioration à ses agencements. Il trouve de nouvelles idées à soumettre au client grâce à ses analyses pertinentes. Avec celui-ci, le décorateur étalagiste reste à l’écoute et fait preuve d’une certaine démarche méthodologique pour défendre ses idées.

décorateur étalagiste

Ce professionnel jouit sans aucun doute d’un bon relationnel et d’une présentation impeccable. Notez par ailleurs que le salaire d’un étalagiste s’avère très variable d’une situation à l’autre. Ces derniers dépendent en effet de l’expérience de l’étalagiste, de son statut (indépendant ou salarié) ou encore de son lieu d’exercice. Si le salaire du décorateur étalagiste commence légèrement au-dessus du SMIC pour un débutant, la rémunération mensuelle augmente ensuite avec l’expérience jusqu’à avoisiner une moyenne de 2000 € bruts en cours de carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*