Formation Décoration Intérieur et Insertion professionnelle

Comment s’insérer professionnellement quand vous aurez terminé votre formation en décoration d’intérieur et que vous souhaiterez devenir décorateur d’intérieur ou décoratrice d’intérieur ? Une question bien légitime et pour laquelle nous allons vous donner des éléments de réponse, que vous souhaitiez exercer sous le régime du salariat ou que vous souhaitiez vous lancer à votre propre compte.

insertion professionnelle deco

Formation Décoratrice d’Intérieur / Décorateur d’intérieur et poste salarié

Vous avez terminé votre apprentissage en décoration d’intérieur et l’heure est venue de trouver un poste ? Comme nous l’avons déjà vu à plusieurs reprises, plusieurs possibilités existent en la matière : le poste de décorateur ou décoratrice d’intérieur en agence de DECO, mais aussi, si vous n’avez pas la chance d’y arriver directement, un poste salarié au sein d’une enseigne spécialisée dans la décoration d’intérieur ou d’une enseigne généraliste mais proposant de la décoration d’intérieur, travailler dans une enseigne rattachée au DIY, occuper un poste qui offre des passerelles et / ou similitudes : merchandising, scénographie, etc.
Mais comment faire pour trouver de tels postes ? C’est ce que nous allons voir ci-dessous.

Pôle Emploi et autres démarches d’inscription

Pour pouvoir trouver un poste dans ce domaine de la déco d’intérieur qui vous est cher, comme pour toute personne qui souhaite plus que tout s’insérer professionnellement dans son domaine de prédilection, il faut chercher à large spectre et mettre toutes les chances de votre côté. Pour cela, vous devez vous inscrire à Pôle Emploi pour que les conseillers et conseillères puissent vous proposer des offres qui leurs sont réservées, mais aussi indépendamment de cela chercher sur l’espace des offres d’emploi du site de Pôle Emploi pour effectuer des candidatures par vous-même en parallèle.

Quand on cherche à s’insérer dans la vie active pour la première fois tout comme quand on souhaite retrouver un poste, il n’y a pas que le Pôle Emploi qu’il faut solliciter en matière de site Internet pour trouver des annonces. Les différentes antennes régionales de RégionsJob, Monster, Indeed, Keljob, Jobijoba, DirectEmploi, Météojob… mais aussi les sites des agences d’intérim qui ne proposent pas que des postes en intérim. Inscrivez-vous sur plusieurs sites et configurez des alertes pour être informé(e) par mail des dernières annonces publiées qui correspondent aux critères que vous avez choisis.

Dernière chose à faire, pendant que vous êtes encore en cours de formation de décoratrice d’intérieur / décorateur d’intérieur, essayez de vous arranger pour effectuer un ou plusieurs stages. Il n’est pas rare que des entreprises qui font appel à des stagiaires puissent leur confier un poste à l’issue de leur apprentissage ou un peu plus tard. C’est une occasion rêvée de faire vos preuves et de commencer à nouer des contacts pour commencer à vous constituer un réseau professionnel.

Formation Décoratrice d’Intérieur / Décorateur d’intérieur et entrepreneuriat

Autre piste professionnelle et perspective envisagée par beaucoup de personnes qui suivent une formation en décoration d’intérieur, se lancer à leur propre compte. C’est une perspective d’autant plus envisagée que beaucoup de personnes souhaitant devenir décorateur / décoratrice d’intérieur souhaitent devenir coach DECO par la suite. Un beau et ambitieux projet qui demande de la motivation, mais pour lequel l’issue est pour le moins alléchante. De décorateur / décoratrice à coach DECO, voyons comment vous faire aider pour un tel projet.

Chambre de Commerce et d’industrie (CCI) et autres aides au lancement

Créer sa propre entité, quel que soit le statut juridique que vous allez choisir (autoentreprise, EIRL, EURL, SAS…) est une bien belle initiative qui gagnera à être appuyée par une aide extérieure. Cette dernière peut prendre plusieurs formes et nous n’allons pas ici nous étendre sur les possibilités de statuts, de chiffre d’affaires ou de fiscalité qui vous appartiennent en fonction de votre projet.

En revanche, nous allons évoquer deux pistes intéressantes d’aide ou d’accompagnement que beaucoup n’osent pas assez solliciter. Ces deux types d’aides sont la CCI ou Chambre de Commerce et d’Industrie dont vous dépendez et les clubs d’entreprises. Deux moyens pour vous de nouer des contacts et de développer des partenariats capables de vous faire progresser d’une manière ou d’une autre.

Entre les aides dont vous pourriez bénéficier et les présentations de votre activité pour la Chambre de Commerce et d’Industrie et les partenariats ou contacts intéressants à partager pour les clubs d’entreprise ces deux leviers pourront vous être d’une aide précieuse alors profitez-en !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*