Devenir décoratrice / décorateur d’intérieur freelance

Si pour beaucoup de personnes le choix de l’orientation professionnelle au sortir de la troisième ou du lycée après avoir obtenu le baccalauréat (ou non d’ailleurs) n’est pas nécessairement évident, pour d’autres, la voie est en revanche toute tracée. C’est un peu le cas de celles et ceux qui veulent devenir décoratrice d’intérieur ou décorateur d’intérieur. Et cette voie est peut-être encore plus tracée pour le mode d’exercice sous le régime de l’entrepreneuriat. Alors, comment devenir décorateur d’intérieur freelance ou décoratrice d’intérieur freelance ? Nous allons voir ensemble ci-dessous quelques pistes et conseils qui pourront vous aider dans cette perspective.

Les études pour devenir décoratrice / décorateur freelance

décorateur intérieur freelance

Tout d’abord concernant les études, il faut savoir que le fait de vouloir exercer en tant que freelance ne rendra pas les études différentes de quelqu’un qui veut exercer le métier de décoratrice ou décorateur d’intérieur sous le régime du salariat.
Nous vous invitons donc à reprendre notre article décorateur / décoratrice d’intérieur étude après la 3eme pour savoir comment vous y prendre à partir de là si au sortir des années du collège et de la troisième vous êtes déjà décidé(e) sur le secteur de la décoration d’intérieur.

Si vous n’êtes pas encore fixé(e) à ce stade, vous pourrez tout à fait poursuivre vos études avec un baccalauréat général et même d’autres études généralistes, le gros avantage de la décoration d’intérieur est qu’il s’agit d’un secteur d’activité dans lequel vous pourrez toujours vous reconvertir professionnellement à la faveur d’une formation professionnelle adaptée comme celle que nous dispensons au sein de l’École Nationale du Bâtiment. Rappelons d’ailleurs à toute fin utile que comme il n’existe pas de diplômes spécifiques en matière de décoration d’intérieur, la formation professionnelle est le meilleur de se frayer un chemin jusqu’à ce métier vous permettant même de devenir décorateur ou devenir décoratrice d’intérieur sans diplôme.

Découvrir le métier sous le régime du salariat

Devenir décorateur d’intérieur freelance ou décoratrice d’intérieur freelance est une piste privilégiée par de nombreuses personnes qui veulent exercer ce métier. Si nous ne pouvons que confirmer le côté attractif de l’entreprenariat et du fait de vouloir exercer comme freelance à son propre compte, il paraît tout de même judicieux de commencer par pratiquer sous le régime du salariat.

Que ce soit dans une agence de décoration d’intérieur, dans une enseigne spécialisée dans la Déco ou si vous avez l’opportunité de travailler pour une enseigne rattachée au DIY par exemple, toute expérience sera bonne à prendre avant de vous lancer à votre compte comme freelance. Non seulement cela vous fera un bagage à mettre en avant, bagage qui légitimera d’autant plus votre installation à votre compte, mais en plus vous aurez déjà l’occasion de vous frotter à certaines problématiques que vous aborderez ainsi beaucoup plus facilement quand vous devrez les gérer seul(e) par la suite.

Bien évidemment, il s’agit là d’un conseil et si vous voyez que les possibilités d’exercer sous le régime du salariat ne s’ouvrent pas au sortir de vos études, vous pourrez fort logiquement être tenté(e) de vous lancer dans le grand bain comme décorateur freelance directement. Si le temps est effectivement trop long, faites cela, mais si vous avez l’opportunité de devenir salarié(e) dans le domaine de la décoration d’intérieur au préalable, saisissez-la.
En effet, rien ne vous empêchera de commencer à mûrir votre projet professionnel en parallèle, voire de commencer à effectuer certaines démarches, pendant que vous serez salarié(e), avec tout ce que cela représente en matière de salaire et de couverture sociale.

Ce que vous devrez maîtriser en tant que décorateur d’intérieur freelance

décorateur freelance

Vous voulez plus que tout vous lancer à terme à votre propre compte et c’est décidé, vous serez un jour décorateur freelance ou décoratrice freelance ? C’est parfait et c’est excellent d’avoir une telle motivation car celle-ci va vous porter et vous aider à faire tous les efforts nécessaires pour pouvoir parvenir à vos fins.
Si une telle optique est réjouissante à plus d’un titre, nous allons voir qu’il y a tout de même quelques éléments qu’il va falloir maîtriser en plus de vos connaissances aiguisées en matière de décoration d’intérieur pour pouvoir exercer à votre propre compte en étant un ou une freelance autonome.

La partie commerciale

Première chose, vous n’allez pas vous rendre chez des clientes et des clients trouvés pour vous et chez qui vous pourrez vous atteler à revoir leur décoration d’intérieur. Si vous voulez exercer comme décorateur freelance vous allez devoir développer vous-même votre fichier client et trouver les personnes chez qui vous allez pouvoir œuvrer. Une partie commerciale qui demande un sens commercial et de la négociation pour pouvoir constamment avoir un portefeuille clients suffisant pour pouvoir fonctionner.

La partie administrative

Même si vous vous faites accompagner par un cabinet d’expertise comptable et d’une ou plusieurs autres entités pour la partie administrative de votre activité de décorateur d’intérieur ou de décoratrice d’intérieur, il faut savoir que vous ne pourrez pas toujours tout sous-traiter et que vous devrez régulièrement vous pencher sur la partie administrative par vous-même.

La partie communication

Préambule de la partie commerciale que vous aurez à gérer par la suite, la partie communication et marketing pour pouvoir communiquer efficacement autour de votre activité pour vous faire connaître et pour réussir à développer de nouveaux partenariats et découvrir de nouveaux prospects que vous devrez ensuite convertir en client(e)s.

Bien évidemment, pour cette partie comme pour celles qui précédent, vous pourrez vous faire aider et il faut bien se douter que tout le monde n’est pas en mesure de communiquer sur différents supports, comme par exemple de se créer un site Internet et de faire en sorte que ce dernier soit visible, de développer des stratégies d’acquisition de clientèle, etc.
Cela étant dit, il faut savoir que si vous n’êtes pas en mesure de prendre les différentes parties qui précédent à votre charge, il vous faudra payer des prestataires pour qu’ils puissent s’en occuper à votre place.
D’ailleurs et pour être très clair sur ces aspects, même si vous seriez en mesure d’en gérer certains par vous-même, vous aurez tout de même intérêt à faire appel aux services de professionnels en la matière, de manière à avoir quelque chose de plus solide d’une part, mais aussi de vous concentrer sur votre cœur d’activité, là où vous générez une valeur ajoutée conséquente, la décoration d’intérieur.

Là-dessus, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bon courage et toute la réussite que possible pour votre quotidien futur de décoratrice d’intérieur / décorateur d’intérieur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*